Journal

FOCUS MARQUE : KANGOL

Du béret basque au streetwear, Kangol a su se faire une place dans une industrie qui ne lui était pas destinée. Découvrez son histoire.

FOCUS MARQUE : KANGOL
  • 0 Comments

Jacques Spreiregen, le créateur de Kangol est d’origine polonaise. Il grandit durant la première guerre mondiale et émigra vers la France puis l’Angleterre, accompagné de ses parents. Il servira alors pour l’armée anglaise et sera naturalisé. A son retour, loin des armes et des munitions, Jacques Spreiregen se lança dans le négoce de chapeaux notamment en important vers l’Angleterre des bérets basques, devenus une figure emblématique de la marque.

En 1938, il fonde alors sa première usine et finira par fournir l’armée anglaise de ses produits. Ils étaient un symbole de réussite pendant et après la seconde guerre mondiale. En 1948, Kangol fournit l’équipe olympique anglaise et attise rapidement la curiosité des Beatles.

C’est alors le début de leur notoriété au sein de l'industrie musicale. La marque s’oriente vers les Etats-Unis et fait le choix d’un kangourou comme logo en raison du nombre de personnes qui associent le nom de la marque à cet animal.

Dans une bonne lancée, Kangol se fait une place au sein de la communauté afro-américaine et de la culture hip-hop. En partit grâce à LL Cool J qui portera la marque au kangourou tout au long de sa carrière. S’en suivront un bon nombre de rappeurs, chanteuses, acteurs et artistes. En 1985 la marque vend près de 5 millions de produits aux USA. La suite n’est que réussite.


Par la suite, l’acteur Samuel L. Jackson deviendra le plus grand ambassadeur de Kangol à travers son rôle de trafiquant dans "Jackie Brown", film mythique de Tarantino. Il y aura alors un avant et après Samuel L. Jackson.


Aujourd’hui, Kangol revient en force sur le devant de la scène streetwear et ça, ça fait plaisir.

Retrouvez tous nos produits Kangol juste ici 

Related articles