Journal

FOCUS MARQUE : IGGY

Découvrez l'ascension de la marque new-yorkaise et les multiples facettes de son fondateur, jack greer.

FOCUS MARQUE : IGGY
  • 0 Comments

Jack Greer ça vous dit quelque chose ? En 2007, alors qu’il étudie à l’institut Pratt aux Etats-Unis, il devient l’un des premiers membres du Still House Group. Concrètement, il s’agit d’un collectif artistique reconnu à Manhattan. Il explique : "Mon travail artistique porte principalement sur les individus, les sous-cultures et les microcosmes". M. Greer touche à tout ; le cinéma, la peinture par collage, la conception de vêtements et l’application brodée. "Par le passé, je m'inquiétais davantage de la façon dont les gens allaient interpréter ce numéro de jonglage", a-t-il dit. "Maintenant, je ne me soucie plus vraiment de savoir si quelqu'un me considère comme un designer, un peintre ou quelque chose entre les deux."

Après l’université, Opening Ceremony et Nike le contacte. Reconnu pour ses designs caractéristiques et osés, ils lui demandent de coudre ses inspirations directement se des vestes de sport et des jeans. "Vous pouviez me dire que vous vouliez l'image d'une baleine fumant un bang en surfant et je la rendais en broderie", précise-t-il.

Cette collaboration lui donnera un coup d’élan non négligeable. Il s’est alors ensuite consacré à sa propre ligne de vêtements, Iggy, qui verra officiellement le jour en 2016. Pourquoi ce nom ? C’est comme ça que s’appelait son chien, qu’il adorait. On y retrouve de nombreux graphismes originaux, tordus, cyniques et anti-autoritaire mais aussi des couleurs audacieuses et des formes déconstruites inspirées de l’univers skate. Mais attention, rien à voir avec une marque de streetwear. Enfin… "Je déteste utiliser le mot streetwear parce que j'aimerais m'en éloigner le plus possible", déclare-t-il. "Mais je reconnais que c'est un peu le monde dans lequel j'évolue, donc je ne peux pas tout me cacher."

Retrouvez nos produits Iggy juste ici

Related articles