Journal

FOCUS MARQUE : NIKE

Comment parler de sneakers sans évoquer Nike ? Effectivement, le géant Américain a totalement révolutionné l’ère des sneakers et du streetwear de manière générale. Il est toujours bon de revenir aux origines.

FOCUS MARQUE : NIKE
  • 0 Comments

Tout commence dans les années 60. Un jeune étudiant en comptabilité à l’université de l’Oregon et coureur de demi-fond, ne se doute pas encore de ce que son futur lui réserve. Philip Knight commence à développer une vraie passion pour la course à pied, au point d’en délaisser l’université. En 1964, le jeune Philip Knight se décide à vendre des chaussures exclusivement réservées aux sportifs, en collaboration avec Onitsuka Tiger, qui deviendra par la suite ASICS. Les affaires marchent, il décide alors très rapidement de s’associer avec son entraineur de l’université, Bill Bowerman, pour créer Blue Ribbon Sports. Ils y travailleront notamment le développement des Tigers, qui deviendra par la suite l’un des produits phares de ASICS. Mais, comme tout entrepreneurs ambitieux, ils rêvent d’indépendance et de vendre leur propre équipement. Ils ouvrent alors leurs premières boutiques à Santa Monica en Californie, en 1966.

5 ans plus tard, Blue Ribbon Sports est rebaptisé Nike. C’est d’ailleurs la même année, en 1971 qu’ils développeront leur logo connu sous le nom de Swoosh et présents sur la majorité de leurs produits. Fun fact, il aurait été dessiné par Carolyn Davidson, étudiante en art graphique, à qui Nike l’aurait acheté pour 35 dollars.

À partir de 1972, Nike va commencer à assoir son statut de leader, en particulier avec la sortie de la Cortez. Conçu pour les coureurs de fond, elles seront portées lors des Jeux Olympiques de Munich aux pieds des coureurs Américains. Leur semelle crantée et amortissante était une vraie réussite. Il s’agissait d’une révolution pour les coureurs.

Sur la même lancée, Nike développera la technologie Air qui visait à insérer des poches de gaz directement dans les semelles. Le confort et l’amortie était, vous l’aurez compris, encore au cœur du projet. La Tailwind sera la première paire à en être équipée en 1978.

En 1982, suite à leur entrée en bourse, Nike souhaite frôler les parquets de basket et commercialise pour la première fois la Air Force 1. Ce fut un succès. Le système d’amorti Air offrira aux joueurs de la NBA une absorption des chocs encore jamais vus. S’en suivra en 1984 leur fameux partenariat avec la star mondial du Basket, Michael Jordan. Mais, à force de vouloir prendre des parts dans l’industrie du Basketball, l’univers de la course à pied leur semblait s’éloigner. Ils ont alors fait appel à Tinker Hatfield en 1985, qui travaillait en tant qu’architecte d’intérieur pour Nike. Mais cette fois-ci, ils le veulent en tant que Designer, et ils ne se sont pas trompés. Il sortira en 1987 la fameuse Air Max 1, adoré des sneakers addict encore aujourd’hui. C’est d’ailleurs à Paris, plus précisément au centre Pompidou qu’Hatfield puisera son inspiration. Les fenêtres de l’édifice qui donnent une ouverture sur ses fondations lui donneront effectivement l’idée d’une bulle apparente sur la semelle. Elle constituera par la suite la marque de fabrique de chacun des modèles Air Max. La suite vous la connaissez, de nombreuses collaborations et une présence presque majoritaire dans le monde des sneakers et du streetwear. Il suffit de marcher dans la rue et baisser la tête pour s’en rendre compte.

Découvrez tous nos produits Nike juste ici 

 

Related articles